Convergence Spirituelle Index du Forum

Convergence Spirituelle
Forum officiel de l'association "Convergence Spirituelle", accessible à tous les membres et sympathisants. Que la révolution spirituelle commence! Vive l'Unité!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Spiritualité Libre
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Convergence Spirituelle Index du Forum -> Convergence Spirituelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 11 Mar - 19:56 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunter par Anonymous Répondre en citant

Trois ans plus tard, en 1977, à plusieurs reprises là aussi, Michel Potay recevra cette fois, carrément, la visite de Dieu lui-même, en personne, personnellement. Là encore, et malgré les difficultés qu'il a expérimentées pour se relire, il ne lui viendra pas à l'idée de faire un enregistrement sur magnétophone, ni bien entendu des photos et encore moins un Super8 (à l'époque, les camescopes n'existaient pas).
Ces Messies ont pour la plupart un point commun avec Claude Vorilhon : ils sont étrangement distraits et ne pensent jamais à faire la moindre photo, pas même un petit polaroïd… alors que, comme Claude Vorilhon, ils ont rendez-vous plusieurs fois de suite avec leurs messagers respectifs. N'avoir pas un appareil photo la première fois, c'est normal. Mais "oublier" d'en apporter un les fois suivantes, alors que RIEN ne l'empèche, là, c'est pas normal du tout (sauf s'il n'y a rien à photographier parce que tout est inventé…)
Bref, au milieu des années 70, non seulement il y a des embouteillages d'OVNI dans l'atmosphère (et des Extra-Terrestres en goguette à tous les coins des raccourcis que l'on cherche sans jamais les trouver), mais en plus, c'est la foire d'empoigne chez les Messies......
  


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 11 Mar - 19:56 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 14 Mar - 01:03 (2015)    Sujet du message: Torum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

Témoignage d’une personne qui n’est pas devenue adepte de "La Révélation d’Arès", mais très vite dégoûtée des manigances d’un escroc.
Si on n’est pas très attiré vers l’orgueil, la « race élue » et autres pièges, on se rend vite compte que Mr Potay ne fait que reprendre chaque thème existant… et n’y change pas grand chose.
Exemple : L’enfer était fait de flammes. Pour lui, l’enfer est devenue le froid.
Exemple : Dieu ne veut pas de rites mais il s’empresse d’en créer de nouveaux, autour de Michel Potay, bien sûr.
Exemple : Dieu ne veut pas de la prière « Notre Père » et nous la remplace par la copie conforme. Mais, très important, on la fait en se tenant les paumes tournées vers Arès ! Une réminiscence des paumes tournées vers la Mecque pour les musulmans !
Quand on sait que les prophètes font vœu de pauvreté, il est à noter la vie plus que confortable de Mr Potay. Il en fait d’ailleurs, sans honte, étalage dans un livre : Avions, etc… Dans un courrier qu’il m’adresse ne dit il pas, après mes reproches, qu’ « il est normal de vendre la Parole de Dieu comme il est normal de vendre la Bible » ! J’ai encore cette lettre.
Lorsque j’ai approché ce monsieur, rue de Picardie à Paris, où avait lieu une réunion de ceux qui allaient peut-être devenir des adeptes, j’avais déjà un œil critique, sans béer d’admiration devant lui, plutôt très déçue. Ses paroles sont vides, comme savent le faire les diplomates. A moi qui lui ai signalé que je travaillais en psychiatrie, il a semblé réfléchir… et de me dire : « Ah oui ! les psychiatres et leur prétendue folie partielle ! ». Et alors, mon pauvre monsieur ? Bien sûr, le plus fou a des moments de lucidité. Et alors ? Phrase vide de sens.
Mais où j’ai trouvé que cet escroc allait trop loin, c’est quand il fait dire à Dieu dans sa Révélation d’Arès qu’il a une préférence pour l’Islam. Il faut se rappeler que Mr Potay a eu des démêlés avec sa hiérarchie, lorsqu’il se contentait d’être un curé, et c’est là une belle vengeance. Seulement, lorsqu’on ne doit pas oublier que nous devrions être de bons chrétiens et que c’est cela que nous devrions être à l’avenir, la honte est de voir cet homme oser dire cela. Etes vous conscients du mal que fait ce faux prophète pour satisfaire sa gloire de « mégalo » ? D’ailleurs, dans ses nombreuses contradictions évidentes, il fait donc dire que Dieu préfère la religion musulmane… mais il lui fait aussi dire qu’il espère dans les femmes pour l’avenir du monde. Ne pouvait-il pas plus se tromper de religion ?
Si ce n’était pas si dramatique pour notre pauvre monde, je rirais !!!
Evelyne



  


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 15 Mar - 07:26 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

En 1986, nous avions mon mari et moi, un commerce très florissant de produits diététiques, un restaurant et un institut de beauté.
Un jour, mon ex mari est tombé dans une librairie, sur un livre s’appelant la « Révélation d’Arès ». A partir de ce jour, j’ai connu l’enfer. La personnalité de mon ex-mari s’est métamorphosée, il est devenu dur, intolérant, intransigeant. Ses opinions sur la façon de s’alimenter, sur l’écologie ont radicalement changées.
Sa vision des femmes s’est modifiée. J’avais un institut de beauté et en tant qu’esthéticienne, je vendais des produits de maquillage. Il ne fallait plus que je me maquille, c’était selon lui un temps perdu et que je ne lui consacrais pas. J’étais satanique, car j’utilisais selon ses termes « les armes de Satan par la séduction perverse ». Je ne devais plus porter de vêtements trop décolletés, trop moulants, de jupes courtes, car je perdais selon ses dires, ma dignité de femme. Alors que je ne me suis jamais habillée de façon ostentatoire ou provocante.
Puis il a voulu aller voir cet homme, Michel Potay qui se faisait appeler le « prophète Mikal », n’ayons pas peur des mots. Cet homme a parlé avec toute la « compil » céleste, Dieu, Jésus, etc… Il a écrit un livre dans un langage lapidaire, mâtiné d’arabe, de grec, de latin et de français, un mélange de la Bible et du Coran.
Mon ex-mari s’est mis à vouloir convertir les clients, les amis, la famille. Il faisait chambre à part, refusant toute relation sexuelle, tout dialogue, puisque j’étais pervertie et une femme indigne refusant de se soumettre à Dieu. Moi, ça me rappelle Saint Thomas d’Aquin disant que la « femme est un cloaque » et l’inquisition affirmant que les femmes n’avaient pas d’âmes.
Il s’est mis à « missionner », c’est à dire à agir comme les témoins de Jéhovas, faisant du prosélytisme dans la rue, distribuant des tracts, achetant des livres du Sieur Potay et les donnant aux personnes. Puis, à verser 1/10 de ses revenus régulièrement tous les mois au « Prophète », bien sur tout cela sur les frais de l’entreprise.
Un jour, il a décidé que je l’empêchais de vivre avec Dieu, il a quitté le domicile conjugal, il passait tous les soirs au magasin, récupérant l’argent de la caisse et me laissant mon fils et moi sans revenus. Il a demandé aux salariés de faire des attestations contre moi et a même pour cela fait signer (...) des lettres pour me faire interner en hôpital psychiatrique. Il a dit textuellement à un de mes amis qui a enregistré la conversation téléphonique(...) « ça me détruirais et on serait débarrassé de moi ».
Un soir, en rentrant du travail(...), je l’ai trouvé habillé dans une grande tunique blanche, il avait de la bave aux lèvres et hurlait que Satan était en lui. (...) moi de colère et de peur je l’ai giflé et nous sommes partis nous réfugiés chez des amis.
L’entreprise a fini par faire faillite car il donnait de plus en plus d’argent au « prophète » et s’occupait de moins en moins de l’entreprise. Je ne le voyait presque plus, ma vie était infernale, je n’arrivais pas à faire face à tout, mon enfant, les salariés, les clients, le travail, etc…
J’ai voulu demander le divorce car nous ne vivions plus ensemble, je ne savais pas où il s’était réfugié, il voulait soi-disant prendre de la distance avec moi pour être éclairé par Dieu sur les décisions qu’il devait prendre. Le syndic qui avait prononcé le redressement judiciaire avait trouvé dans la cave un m3 de livres et de tracts pour la Révélation d’Arès, et elle défendait mon poste pour que tout l’ensemble du magasin soit racheté. Elle a porté plainte pour détournement de fonds. Puis du jour au lendemain, elle n’a plus voulu me recevoir, j’ai appris plus tard que des « tractations et négociations » avaient été faites pour que mon ex-mari ne soit pas poursuivi. Je me suis retrouvée seule en deuxième caution solidaire à être poursuivie pour les dettes du magasin. Il faut savoir qu’il n’y a prescription pour des dettes professionnelles qu’au bout de 30 ans. Mon ex-mari m’a rendu entièrement responsable de la liquidation judiciaire, parce que juste avant notre séparation, alors qu’il m’avait laissé avec toutes les responsabilités et sans aucun soutien, me rejetant de toute ses forces, j’ai eu une aventure. Oui, je ne m’en cache pas, oui, j’ai craqué, plus par désespoir, par dépit, par manque d’amour, par manque de respect. Pendant longtemps je me suis tue parce que je pensais qu’on ne me croirait pas sur ce qu’il m’a fait vivre. Je manquais à l’époque terriblement de confiance en moi et j’en étais encore à régler de lourds problèmes familiaux.
J’ai pourtant essayé de toutes mes forces de sauver mon couple, je l’ai presque traîné à une confrontation avec un médiateur conjugal. Ces personnes là, sont censées rester neutres, mais devant l’attitude d’illuminé de mon ex-mari, il m’a prise à part et m’a dit « qu’il n’y avait plus rien à faire, si ce n’est sauver ma peau ». La liquidation judiciaire a été prononcée, j’étais caution solidaire, sans revenus, sans travail, sans argent, sans famille pour m’aider,(...). Les banques, les fournisseurs, les huissiers se sont acharnés après moi avec une violence inouïe. Mon compte en banque, sans que je sois prévenue a été bloqué avec tout l’argent qu’il contenait, et un compte épargne aussi, je n’avais plus un sou et mon métier que j’aimais tellement était perdu. Je me suis retrouvée seule, sans aucune aide et aucune nouvelle de mon ex-mari.
J’étais désespérée, j’ai été la proie d’hommes peu scrupuleux, pensant comme on me l’avait bien appris, qu’une femme ne trouve son salut qu’avec l’aide d’un homme. Je voulais tellement reconstruire quelque chose et offrir à mon fils, une vie de famille sereine.
Le « prophète » dans le journal édité pour les Pélerins, sous des propos hypocrites, prêchant un pseudo pardon, m’a traînée dans la boue. Un jour, j’ai décidé de faire paraître un article dans la presse, parce que j’en avais assez d’être poursuivie par un « X » ième huissier qui me réclamait la moitié de ce que je gagnais dans le mois. Les journalistes m’ont convoqués et devant un conseil d’administration, je leur ai apporté toute les preuves sur papier que j’avais et ils ont délibéré durant un mois avant de se décider à faire paraître un article sur moi. Le journaliste qui a écrit l’article a été comme par hasard muté à la suite de cela !!!!
Et l’article résume si peu l’horreur de ces années passées et de ce que j’ai subie comme menaces, insultes, sa nouvelle femme s’y est mise aussi, il fallait que je « demande conseil dans la prière » et autre moralisation. Ils refusaient tout dialogue, puisque je n’étais pas sur le chemin de Dieu, il n’y avait pas d’alternative, juste un langage binaire, le bien et le mal, j’étais le mal et eux le bien, puisque Dieu les éclairait.
Mon ex-mari et le « prophète » m’ont menacée de me faire un procès en diffamation, eux qui ne croient qu’en la justice divine !!!! Je leur ai répondu que je n’avais plus rien à perdre que la vie, puisque j’avais tout perdu, travail, mari, maison, mais dans leur « immense mansuétude » il ne l’ont pas fait pour me montrer leur « générosité ». Ma boite aux lettres était inondée de poursuites d’huissiers, de contentieux, des banques, de jugements de tribunaux, je ne comprenais rien à leur charabia et en plus dés que j’essayais d’avoir une relation suivie, mon ex-mari téléphonait et racontait des horreurs sur moi à mon petit ami, il faisait des paris sur le nombre de mois que je resterais avec lui,(...).
(...). Certainement, comme faire confiance à Dieu concernant les dettes, parce que même lorsque je serais morte tout ne sera pas remboursé, et si actuellement, il arrivait quelque chose à mon fils, en tant qu’héritier, il devrait continuer à payer pour moi. Mon ex-mari a hypothéqué l’avenir de mon fils pour donner « la leçon à une païenne comme moi qui se vautrait dans la vallée grasse ».
Les mots couchés sur le papier n’exorciseront pas toute l’horreur vécue durant toutes ses années où ma jeunesse fut gâchée, aujourd’hui il ne me reste que toutes ses dettes à rembourser(...).
Ma responsabilité dans tout cela, est d’avoir été perdue par ce défoulement de discours fanatiques, d’avoir minimisé au début tout cela, de ne pas avoir été assez ferme, d’avoir eu des problèmes familiaux à régler, de ne jamais avoir voulu utiliser les mêmes armes qu’eux (...).


 


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Mar - 03:25 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant



http://aresinfosecte.free.fr/di23.htm

Aujourd'hui pour être fun & bigarré, frais et bien formé, il te faut savoir casser !
Pour savoir casser, il te faut t'entraîner; et pour t'entraîner, rien de tel que de casser du Pèlerin d'Arès !
Le Pèlerin d'Arès, c'est Over-motivant : facile à casser et en plus c'est pour le bien de l'humanité...
Pour bien casser, une seule technique, celle de Brice de Nice : jambe gauche fléchie, droite tendue comme si tu pissais dans un bocal, t'allonges le bras, tu pars du Nord Ouest pour arriver au Sud Est, sans toucher la Corse !
Et tu CASSES ! Et tu CASSES ! Et tu CASSES !

Le principe du cassage de Pèlerin d'Arès, c'est complètement délire : ils aiment vraiment pas le présent site, notamment à cause de cette page, et ils aiment encore moins cette page-là, sans compter cette autre page, ça leur flingue complètement le recrutement par internet, alors ils préfèrent ne surtout pas y penser, faire comme si ces pages n'existaient pas, genre tête dans le sable comme une autruche, j'te vois pas t'es pas là, négation complète.
Donc tu vas les obliger à y penser, et là, le moral : K Ka Ka Kasssséééé !
Pour casser Hyper-concret, c'est Over-facile : il te faut une imprimante, du papier (dans l'imprimante, le papier...), une enveloppe et des timbres.
(Pas d'imprimante ? Pas de problème, on t'indique tout en bas, au point 7, une soluce complètement simple.)
Imprimer la première page des explications mettant en lumière la Super Gaffe du méga « prophète », (michel potay) puis, au verso, imprimer la première page du compte rendu d'une « causerie conviviale » avec le même « prophète », ce qui donne une première feuille recto-verso, comme ça :

La suite

http://aresinfosecte.free.fr/di23.htm

 
 


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 17 Mar - 19:12 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

La secte de la Révélation d'Arès est elle une affaire de gros sous ?
(trop ancien pour répondre)
infosecteares
2005-08-30 15:15:58 UTC


« DESORMAIS TU ES MON MESSAGER,
TU N'ES PLUS RIEN POUR TOI-MÊME. »
(E.d.A 40/6)


Michel Potay n'est-il plus rien pour lui-même, comme le dit la
Révélation d'Arès ? Pour quelqu'un de normalement constitué et
pas encore complètement écervelé, on ne peut que fortement en
douter. Potay est loin d'être un pauvre, comme certains frères au
R.M.I qu'il pressurise pour en recevoir la demi-dime. Comme ce frère
sur Bordeaux, qui était montré du doigt par Potay, diffamé parce
qu'il ne pouvait pas la payer étant au R.M.I et reprenant des
études universitaires à 33 ans.

Pour s'en convaincre, faisons un état des lieux d'une partie du
patrimoine de Potay :
Le 25 Octobre 1993, Potay vend sa propriété d'Arès 1.500.000 fr.
à l'association « L'ŒUVRE DU PELERINAGE D'ARES » tout en se
réservant le droit d'usage et d'habitation pour lui et sa femme,
mais en laissant les impôts fonciers et les grosses réparations à la
charge de l'association. Drôle d'abnégation !!
Ensuite, il a acheté 2 appartements contigus, dans une résidence de
luxe, dans le quartier de Mériadeck à Bordeaux.

Potay a également un compte en Suisse qu'il fait passer, auprès des
membres, pour une réserve d' argent pour la mission internationale
de la Révélation d'Arès. Pour quelle autre raison que la
dissimulation fiscale ouvre t'on un compte en Suisse ? Si Potay
n'avait rien à cacher, pourquoi ne garderait-il pas ses comptes en
France ? Cela n'est-il pas d'une logique implacable ? D'ailleurs,
une question nous chagrine: Pourquoi Potay, sur son site de l'ADIRA
(Association pour la Diffusion Internationale de la Révélation
d'Arès), ne met-il les prix qu'en francs suisses sur son formulaire de
commande ?

Il n'y a pas très longtemps, nous avons appris qu'il s'est
acheté une villa du coté de Perpignan.

Abordons maintenant le train de vie de Potay :


Tout d'abord, il vit dans deux appartements contigu, comme dit
précédemment, dans une luxueuse résidence du quartier Mériadeck, à
Bordeaux centre ( avec parking ). De plus, qui n'a pas remarqué
qu'il est très souvent habillé avec de la grande marque, notamment
au pèlerinage. Il ne s'habille pas chez « TATY ».
En plus, quand il se déplace en France et à l'étranger, il fait
supporter tous ses frais de restaurant, d'avion, d'hôtel et de
locations diverses par l'association « L'ŒUVRE DU PELERINAGE
D'ARES », tel que c'est spécifié dans les statuts de
l'association à l'article 6 (disponible pour tout un chacun à la
Préfecture de Bordeaux ).

Avec quels types de revenus Potay vit-il ?


Le 1er revenu que reçoit Potay est ce qu'on appelle la demi-dime,
car Dieu aurait demandé aux fidèles, dans la Révélation d'Arès,
de lui verser 5% des revenus. Après un calcul très simple, et en
prenant le bas des fourchettes d'estimation :

2.500 pèlerins d'Arès qui donnent 5% d'un S.M.I.C rapportent
environ 937.000fr.

Tout en prenant en compte que 2500 est un chiffre approximatif, mais
guère loin de la réalité, et que chez les pèlerin d'Arès, il y
en a beaucoup qui gagnent bien plus qu'un S.M.I.C, vue la cible que
prospecte Potay.

En pondérant encore cette somme, nous sommes certains que Potay
engrange chaque mois, en demi-dime, entre 500.000 et 700.000 frs.

Le 2ème revenu que reçoit Potay est presque de l'argent de poche,
à coté de ce que nous venons de voir. C' est un salaire d'environ
1.800 euros qui lui est versé toujours par la même association, et
qui d'ailleurs, vient de lui être augmenté de 11%, à la majorité
absolue, lors de l'Assemblée Générale du 7 Décembre 2002.

Nous tenons d'ailleurs à remercier le membre de l'association, qui a
bien voulu nous transmettre le compte rendu complet de l'Assemblée
Générale de "l'Oeuvre du Pèlerinage" du 7/12/2002.

Le 3ème revenu de Potay est issu de la vente de la Révélation
d'Arès qui coûte environ 30 euros en version bilingue, et des
livres périodiques appelés « le Pèlerin d'Arès » qu'il sort
à peu prés tous les deux ans. Nous ne disposons pas de précision
concernant le chiffre d'affaire qui découle de cette activité
commerciale. Néanmoins, nous pensons qu'il n'est pas négligeable,
comme tout le reste dans cette affaire.


L'abnégation de Potay n'est que mensonge, qui ne fait que
scandaliser encore plus. Tout son mouvement n'est qu'en fait
qu'une machine à « fric » pour l'enrichir, lui et sa famille.
J'en profite aussi pour dire que je ne juge pas les pèlerins
d'Arès qui, actuellement, se laissent bernés, dans un aveuglement
total, et qui ont confiance en lui. Moi-même, j'y ai cru fortement,
avec pourtant des évidences criantes, qu'inconsciemment je refusais
de voir.

RESUME DE L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION « L'ŒUVRE DU
PELERINAGE D'ARES »
DU 4 DECEMBRE 2004

Tous les 2 ans, à l'Assemblée Générale de cette association, on
apprend beaucoup de choses intéressantes sur la secte de la
"Révélation d'Arès". En s'en informant, on en sait plus que la
très grande majorité des pèlerins d'Arès de base qui, très
souvent, ne se préoccupent que de la partie dite « spirituelle ».

Remercions d'entrée un des membres actifs de l'association, qui a
bien voulu nous aider, en nous communiquant le contenu du
procès-verbal de cette Assemblée Générale. Cette aide a été
précieuse.

Entre autres, on apprend que la présidente du C.A propose d'
augmenter de 15% le salaire de Michel Potay, « qu'elle estime
vraiment trop bas... ». Elle croit tout de même utile de préciser
que Potay n'a rien demandé. (augmentation qui ferait envie à
n'importe quel salarié, surtout en ces temps difficiles). Le
résultat du vote à cette question donne : Pour : 29, Contre : 0,
Abstention : 0.
(Dans quel genre de régime politique voit-on ce type de résultats ?)

Nous apprenons aussi que l 'association a acheté, courant Juillet
2004, la propriété voisine située 13 rue Jean Lebas. Elle entreprend
également d'agrandir la salle de prière par intégration du
déchaussoir actuel.

Autre point extrêmement révélateur : Sur 29 membres, la totalité a
refusé de nommer un contrôleur aux comptes, indépendant, comme la
loi l'ordonne.

Il est très révélateur de remarquer que dans ce procès-verbal
d'assemblée générale, tous les résultats des votes sont 100%
favorables à Potay et à sa secte. Les membres sont toujours
d'accord entre eux sur le résultat à donner. Les pèlerins
d'Arès appellent ça « la conscience collective ». Au niveau
d'un pays, on appellerai ça une dictature.

Nous avons également pu « jeter un œil » sur le compte financier
2003.
Sachez, pèlerins d'Arès, qu'une partie de vos dons sert à
acheter des SICAV.

Enfin, dernier point intéressant, Michel Potay décide de supprimer
les ateliers lors du pèlerinage.
Depuis très longtemps, à cette période de l'année, les pèlerins
d'Arès prenaient l'initiative de présenter un sujet qu'ils
avaient travaillé, sur le lieu du pèlerinage, ou bien d'organiser
un débat. C'était souvent l'occasion de rencontres et
d'échanges, notamment sur les problèmes rencontrés au sein des
assemblées.
Aussi, depuis quelques années, des pèlerins commençant à se poser
des questions sur le mouvement, ce qui est sain, se sont aperçus
qu'il existait des constantes, communes à toutes les assemblées
locales, parfois très distantes. Ce qui , bien sur, avait tendance à
engendrer des remises en question n'allant pas dans le sens de Potay,
« lesquels troublaient souvent la paix intérieure des pèlerins »
dit-il dans le procès-verbal.
Avec la disparition des ateliers-échanges, disparaît également,
encore une fois, un des rares moment où l'on peut s'échapper hors
de la pensée unique. Encore un moyen de formater un peu plus les
esprits. Jusqu'ou ira t'il ?

Ces informations montrent bien que l'association « L'œuvre du
pèlerinage » est une machine au service de Potay.


Site d'informations sur la secte d'Arès.
www.freewebs.com/infosecteares/




roger gonnet
2005-08-31 16:57:52 UTC


"infosecteares" <***@hotmail.fr> a écrit dans le message de news:
***@z14g2000cwz.googlegroups.com...
« DESORMAIS TU ES MON MESSAGER,
TU N'ES PLUS RIEN POUR TOI-MÊME. »
(E.d.A 40/6)

Ca paraît en effet typique gourou de secte...

voir les commandements du gourou:

"De Peter Forde,

1/ Ce que tu as est à moi, et ce que j'ai eu est aussi à moi. (C'est forcément
la règle N° 1 parce que le monde s'attend à ce qu'il en soit ainsi: c'est pour
ça que la majorité n'entre pas).

2/ Tu es aussi ma propriété, puisque tu as juré de m'obéir en toute
circonstance. Si tu t'en vas, je t'accuserai d'être un escroc pour avoir fait un
serment que tu n'as pas tenu!

3/ J'exige que tu sois obéissant , humble, que tu ne te mettes jamais en colère,
et que tu demandes sans cesse ma permission pour exister.

4/ Je peux faire ce que bon me semble, car je suis le Chef, Dieu/le don de Dieu
à l'humanité/Représentant de l'Esprit Saint/Démocratie/Tout-Puissant (entourer
ce qui s'applique, mais notez que "cadeau de Dieu" est indispensable). En raison
de cette énorme responsabilité, j'ai évidemment droit à des privilèges
extraordinaires et des besoins financiers illimités.

5/ La communauté n'existe que pour une seule raison: me donner le pouvoir sur
toi de te faire faire plus d'argent pour moi, me faire plus puisssant dans le
Monde, flatter un peu plus encore ma vanité, exister tout simplement pour
hypertrophier un peu plus mon ego.

6/ Une seule petite critique, on te jette dehors, tant pis pour ta moitié, tes
enfants, tes amis (les escrocs communautaires tentent d'appliquer parfois la
suppression de la critique en règle N° 1 et mettent la pression).

7/ Tous ceux qui me critiquent sont des pècheurs tombés dans les mauvaises
voies. (Exercice pratiqué par les escrocs communautaires afin d'accuser les
premiers , ce qui permet d'établir un écran de fumée sur leurs propres
exactions).

8/ Les membres doivent confesser tous leurs péchés, de préference sur
magnétophone, au cas où j'aurais à m'en servir pour les faire chanter ou les
diffamer si jamais ils partaient.

9/ J'exige que les adeptes soient dépendants au point de ne plus pouvoir se
débrouiller s'ils s'en vont. Ca s'applique encore davantage aux enfants des
adeptes.

10/ J'exige cette priorité des loyautés et fidélités:
A/ moi, puisque tu as fait serment.
B/ à Dieu, ce qui signifie que je suis Dieu de toute façon/ Seul Interprète de
Dieu/Emissaire du St Esprit/Grand Prètre Médiateur/Interprète des Ecritures
Saintes -
C/ A la Communauté puisqu'lle n'existe que pour me servir et moi, pour
l'asservir.
D/ à ta moitié et à tes enfants mais eux/toi doivent haïr toute moitié ou
parent, la relation avec moi passant au premier plan.

11/ Je te recommande de mentir à notre sujet et de ne pas dire ce que nous
représentons. Je suis lyrique sur la piété et la morale, puisque je n'ai pas à
les suivre. Ces règles-là sont pour toi!

12/ Pour devenir un vrai membre tu dois non seulement accepter tout ceci, mais
aussi faire admettre ces escroqueries aux autres, attaquer mes critiques comme
je le ferais, et ne jamais faire retomber la faute sur mes épaules. Ceux qui
trahissent ou tuent père et mère peuvent même obtenir une promotion s'ils l'ont
fait dans mon intérêt. "



Michel Potay n'est-il plus rien pour lui-même, comme le dit la
Révélation d'Arès ? Pour quelqu'un de normalement constitué et
pas encore complètement écervelé, on ne peut que fortement en
douter. Potay est loin d'être un pauvre, comme certains frères au
R.M.I qu'il pressurise pour en recevoir la demi-dime. Comme ce frère
sur Bordeaux, qui était montré du doigt par Potay, diffamé parce
qu'il ne pouvait pas la payer étant au R.M.I et reprenant des
études universitaires à 33 ans.

Pour s'en convaincre, faisons un état des lieux d'une partie du
patrimoine de Potay :
Le 25 Octobre 1993, Potay vend sa propriété d'Arès 1.500.000 fr.
à l'association « L'OUVRE DU PELERINAGE D'ARES » tout en se
réservant le droit d'usage et d'habitation pour lui et sa femme,
mais en laissant les impôts fonciers et les grosses réparations à la
charge de l'association. Drôle d'abnégation !!
Ensuite, il a acheté 2 appartements contigus, dans une résidence de
luxe, dans le quartier de Mériadeck à Bordeaux.

Potay a également un compte en Suisse qu'il fait passer, auprès des
membres, pour une réserve d' argent pour la mission internationale
de la Révélation d'Arès. Pour quelle autre raison que la
dissimulation fiscale ouvre t'on un compte en Suisse ? Si Potay
n'avait rien à cacher, pourquoi ne garderait-il pas ses comptes en
France ? Cela n'est-il pas d'une logique implacable ? D'ailleurs,
une question nous chagrine: Pourquoi Potay, sur son site de l'ADIRA
(Association pour la Diffusion Internationale de la Révélation
d'Arès), ne met-il les prix qu'en francs suisses sur son formulaire de
commande ?

Il n'y a pas très longtemps, nous avons appris qu'il s'est
acheté une villa du coté de Perpignan.

Abordons maintenant le train de vie de Potay :


Tout d'abord, il vit dans deux appartements contigu, comme dit
précédemment, dans une luxueuse résidence du quartier Mériadeck, à
Bordeaux centre ( avec parking ). De plus, qui n'a pas remarqué
qu'il est très souvent habillé avec de la grande marque, notamment
au pèlerinage. Il ne s'habille pas chez « TATY ».
En plus, quand il se déplace en France et à l'étranger, il fait
supporter tous ses frais de restaurant, d'avion, d'hôtel et de
locations diverses par l'association « L'OUVRE DU PELERINAGE
D'ARES », tel que c'est spécifié dans les statuts de
l'association à l'article 6 (disponible pour tout un chacun à la
Préfecture de Bordeaux ).

Avec quels types de revenus Potay vit-il ?


Le 1er revenu que reçoit Potay est ce qu'on appelle la demi-dime,
car Dieu aurait demandé aux fidèles, dans la Révélation d'Arès,
de lui verser 5% des revenus. Après un calcul très simple, et en
prenant le bas des fourchettes d'estimation :

2.500 pèlerins d'Arès qui donnent 5% d'un S.M.I.C rapportent
environ 937.000fr.

Tout en prenant en compte que 2500 est un chiffre approximatif, mais
guère loin de la réalité, et que chez les pèlerin d'Arès, il y
en a beaucoup qui gagnent bien plus qu'un S.M.I.C, vue la cible que
prospecte Potay.

En pondérant encore cette somme, nous sommes certains que Potay
engrange chaque mois, en demi-dime, entre 500.000 et 700.000 frs.

Le 2ème revenu que reçoit Potay est presque de l'argent de poche,
à coté de ce que nous venons de voir. C' est un salaire d'environ
1.800 euros qui lui est versé toujours par la même association, et
qui d'ailleurs, vient de lui être augmenté de 11%, à la majorité
absolue, lors de l'Assemblée Générale du 7 Décembre 2002.

Nous tenons d'ailleurs à remercier le membre de l'association, qui a
bien voulu nous transmettre le compte rendu complet de l'Assemblée
Générale de "l'Oeuvre du Pèlerinage" du 7/12/2002.

Le 3ème revenu de Potay est issu de la vente de la Révélation
d'Arès qui coûte environ 30 euros en version bilingue, et des
livres périodiques appelés « le Pèlerin d'Arès » qu'il sort
à peu prés tous les deux ans. Nous ne disposons pas de précision
concernant le chiffre d'affaire qui découle de cette activité
commerciale. Néanmoins, nous pensons qu'il n'est pas négligeable,
comme tout le reste dans cette affaire.


L'abnégation de Potay n'est que mensonge, qui ne fait que
scandaliser encore plus. Tout son mouvement n'est qu'en fait
qu'une machine à « fric » pour l'enrichir, lui et sa famille.
J'en profite aussi pour dire que je ne juge pas les pèlerins
d'Arès qui, actuellement, se laissent bernés, dans un aveuglement
total, et qui ont confiance en lui. Moi-même, j'y ai cru fortement,
avec pourtant des évidences criantes, qu'inconsciemment je refusais
de voir.

RESUME DE L'ASSEMBLEE GENERALE DE L'ASSOCIATION « L'OUVRE DU
PELERINAGE D'ARES »
DU 4 DECEMBRE 2004

Tous les 2 ans, à l'Assemblée Générale de cette association, on
apprend beaucoup de choses intéressantes sur la secte de la
"Révélation d'Arès". En s'en informant, on en sait plus que la
très grande majorité des pèlerins d'Arès de base qui, très
souvent, ne se préoccupent que de la partie dite « spirituelle ».

Remercions d'entrée un des membres actifs de l'association, qui a
bien voulu nous aider, en nous communiquant le contenu du
procès-verbal de cette Assemblée Générale. Cette aide a été
précieuse.

Entre autres, on apprend que la présidente du C.A propose d'
augmenter de 15% le salaire de Michel Potay, « qu'elle estime
vraiment trop bas... ». Elle croit tout de même utile de préciser
que Potay n'a rien demandé. (augmentation qui ferait envie à
n'importe quel salarié, surtout en ces temps difficiles). Le
résultat du vote à cette question donne : Pour : 29, Contre : 0,
Abstention : 0.
(Dans quel genre de régime politique voit-on ce type de résultats ?)

Nous apprenons aussi que l 'association a acheté, courant Juillet
2004, la propriété voisine située 13 rue Jean Lebas. Elle entreprend
également d'agrandir la salle de prière par intégration du
déchaussoir actuel.

Autre point extrêmement révélateur : Sur 29 membres, la totalité a
refusé de nommer un contrôleur aux comptes, indépendant, comme la
loi l'ordonne.

Il est très révélateur de remarquer que dans ce procès-verbal
d'assemblée générale, tous les résultats des votes sont 100%
favorables à Potay et à sa secte. Les membres sont toujours
d'accord entre eux sur le résultat à donner. Les pèlerins
d'Arès appellent ça « la conscience collective ». Au niveau
d'un pays, on appellerai ça une dictature.

Nous avons également pu « jeter un oil » sur le compte financier
2003.
Sachez, pèlerins d'Arès, qu'une partie de vos dons sert à
acheter des SICAV.

Enfin, dernier point intéressant, Michel Potay décide de supprimer
les ateliers lors du pèlerinage.
Depuis très longtemps, à cette période de l'année, les pèlerins
d'Arès prenaient l'initiative de présenter un sujet qu'ils
avaient travaillé, sur le lieu du pèlerinage, ou bien d'organiser
un débat. C'était souvent l'occasion de rencontres et
d'échanges, notamment sur les problèmes rencontrés au sein des
assemblées.
Aussi, depuis quelques années, des pèlerins commençant à se poser
des questions sur le mouvement, ce qui est sain, se sont aperçus
qu'il existait des constantes, communes à toutes les assemblées
locales, parfois très distantes. Ce qui , bien sur, avait tendance à
engendrer des remises en question n'allant pas dans le sens de Potay,
« lesquels troublaient souvent la paix intérieure des pèlerins »
dit-il dans le procès-verbal.
Avec la disparition des ateliers-échanges, disparaît également,
encore une fois, un des rares moment où l'on peut s'échapper hors
de la pensée unique. Encore un moyen de formater un peu plus les
esprits. Jusqu'ou ira t'il ?

Ces informations montrent bien que l'association « L'ouvre du
pèlerinage » est une machine au service de Michel Potay.


 


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 19 Mar - 14:31 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant




Lien vers l'article d'origine:
http://www.magiemetapsychique.org/t480-la-revelation-d-ares
Les pèlerins d'Arès suivent les enseignements de michel Potay, qui dit avoir discuté avec Dieu et Jésus plusieurs fois dans sa vie, et qui lui ont dicté une nouvelle bible.
Les adeptes se doivent de payer une "demi-dime" qui équivaut à 5/100 de leur salaire annuel. Il se doivent aussi de "missionner", c'est à dire de faire du prosélytisme dans la rue, de la même manière que les Témoins de Jéovah.
Ils possèdent aussi une galerie d'art à Bordeaux qui se nomme l'Eau forte, ainsi que divers points d'accueils et associations qui sont en réalité une manière de recruter de nouveaux adeptes.
Comme de nombreuses sectes, ils brisent les liens familiaux, endettent, endoctrinent et détruisent la vie des gens qui les approchent.
Lien vers l'article d'origine:
http://www.magiemetapsychique.org/t480-la-revelation-d-ares

 


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 20 Mar - 02:06 (2015)    Sujet du message: Forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

Les pèlerins d'Arès, disciples de Michel Potay, passent leur temps, à chercher des proies comme des pédophiles.

    


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 21 Mar - 01:02 (2015)    Sujet du message: FORUM MORIBOND EMPRUNTE PAR ANONYMOUS Répondre en citant

OUJOGHOS
Un FONDATEUR au parcours sinueux : Michel POTAY


Né à Suresnes en 1929, Michel POTAY, muni d’un diplôme d’ingénieur, travaille d’abord à Paris puis à Lyon où il assure pendant quelques années, la direction d’une entreprise . En 1964, il abandonne l’industrie et ouvre un cabinet comme “ occultiste professionnel et psychothérapeute ” sous le pseudonyme de Mickaël BERKELEY. C’est la première bifurcation d’un itinéraire qui en comprendra plusieurs.


Il fréquente avec sa mère des groupes spirites à la mort de son père. Progressivement, tout en poursuivant ses activités thérapeutiques qu’il gardera longtemps, il retrouve la foi chrétienne dans l’orthodoxie. Il se marie en 1966, ferme son cabinet lyonnais en 1968 et l’année suivante est ordonné diacre en la paroisse Saint Irenée à Paris par Mgr. KOVALEVSKY, fondateur de l’Eglise catholique orthodoxe de France (E.C.O.F.).


Il s’installe à Bourges et y fonde la paroisse de la Trinité. Mais, à la mort de Mgr KOVALEVSKY , il quitte l’E.C.O.F. et s’efforce en vain de faire reconnaître sa communauté par le patriarchat de Moscou.


En 1971, il adhère à “ l’Eglise vivante ” née en 1922 d’un schisme dans l’orthodoxie russe favorisé par le pouvoir soviétique. C’est dans cette Eglise qu’il aurait été ordonné prêtre le 14 avril 1971 et évêque, le lendemain, à Darma en Grèce. Il est promu exarque de l’Eglise vivante pour l’Europe occidentale mais son épiscopat est déclaré “ inexistant ” par le comité interépiscopal ordhodoxe de France.


En 1973, nouveau virage, cette fois décisif. Lassé des pressions politiques qui s’exercent sur lui, il démissionne de l’exarquat tout en demeurant évêque au sein d’une “ Eglise vivante ” qui s’étiole . Il achète à Arès en Gironde un ancien hôtel où il s’installe avec son épouse et ses enfants, le 3 janvier 1974. C’est là que deux semaines plus tard , tout va commencer.




LA REVELATION, elle va se faire en deux temps :


L’Evangile donné à Arès - du 15 janvier au 19 avril 1974, dans un bâtiment appelé depuis “ La Maison de la Révélation ”, Jésus se manifeste à Michel POTAY à quarante reprises toujours la nuit et dicte des messages qu’il est chargé de transcrire. Il les publie fin 1974 sous le titre “ l’Evangile donné à Arès ” dans lequel il ne se situe plus comme évêque mais comme “ un pèlerin qui a rencontré son Seigneur à Arès ”. Il clôt ainsi une lignée de prophètes comme Moïse, Isaïe, Jésus et Mohamet. C’est le cinquième évangile composé de quarante chapitres appelés “ veillées ” et divisés en versets à la manière de la Bible.


 Le Livre - du 2 octobre au 22 novembre 1977, dans la maison, dite “ de la Sainte Parole ” qui jouxte la précédente, Dieu, lui-même, lui parle du cours de cinq théophanies (manifestations de Dieu). Sa voix sort “ d’un bâton de lumière blanche et aveuglante, haut et mince comme une canne ”. Ces théophanies réunies en cinquante chapitres forment “ le LIVRE ” sommet de la révélation arésienne.


La parole divine s’y exprime en une “ langue impossible ” car c’est “ la langue au delà de toute langue humaine ”. C’est “ l’explosion d’un système mental clos ”. Pour parler plus simplement, c’est difficilement compréhensible au point que Michel POTAY , lui-même, a du en assurer la traduction continu en français courant !...


Il est à noter que la révélation ne se limite pas à ces deux textes essentiels. En effet, pendant quelque temps dans son journal “ le Pèlerin d’Arès ” Michel POTAY a publié une suite de révélations suscitées par l’Esprit Saint. sous le titre “ Les Piliers de la Pénitence ” mais il en a suspendu la publication pour focaliser toute l’attention des adeptes sur “ la Révélation d’Arès ”.
Ce fait mérite d’être souligné car il montre bien que la Révélation d’Arès n’est pas close mais en devenir . La fonction prophétique de Michel POTAY est permanente. Elle ne se réduit pas au rôle de porte-parole, de délivreur de messages. Il a sa part dans leur contenu. Il est acteur et coopérateur.


Le Message - c’est d’abord un message de RUPTURE - rupture vis à vis de pans entiers de la Bible. qu’il expurge vigoureusement en vertu de la mission d’épuration des Ecritures qu’il a reçue de Dieu. Il écarte tous “ les livres d’hommes ” . L’Evangile de Jean est totalement rejeté ainsi que les lettres de Paul et des autres apôtres - ce qui on en conviendra - n’est pas rien ! Quant aux trois synoptiques ils doivent être fondus en un seul sous le nom de “ l’Evangile israëlien ” dont Michel POTAY a donné quelques fragments mais qui attend ultérieurement une parution intégrale . Le “ Notre Père ” est réécrit. Mais il s’agit moins d’éliminer ou de recomposer les “ livres d’hommes ” que de porter un regard nouveau, celui d’Arès sur la Bible et sur le Coran, de “ filtrer sa lecture à travers le tamis purificateur de la Révélation d’Arès ”.




Rupture aussi avec toute Eglise institutionnelle :


Michel POTAY , ancien diacre, prêtre et évêque orthodoxe a visiblement des comptes à règler avec l’institution Eglise et il rejette toute organisation ecclésiale comme il en répudie les rites et les liturgies.


Dans l’Evangile donné à Arès, Jésus ne cesse de tonner contre “ les princes du culte ” et les “ docteurs ” inutiles ou nuisibles à la vie spirituelle. Mahomet est loué de n’avoir pas imposé un clergé à son peuple. Ce que Dieu condamne ce n’est pas l’assemblée fraternelle mais le système aux mains des pouvoirs ecclésiastiques, princes du culte, prêtres, docteurs, dignitaires qualifiés par Dieu même de “ faussaires ” de “princes des hordes” et de “ coucous ” ...!


A qui s’étonnerait de cette condamnation sans appel des structures ecclésiastiques, des rites, des sacrements par un ancien évêque, il est répondu que Dieu a choisi justement un homme de l’appareil car il connait mieux que quiconque la perversité du système , “ ses ruses et ses messages ”.
Ce rejet des structures déborde le champ religieux pou r s’étendre à la société civile. Dans le “ Livre ” , Dieu rejette également “ le roi blanc ” qui évoque le pape, prototype du pouvoir clérical et “ le roi noir ” figure du pouvoir civil. Tous deux défendent les mêmes causes et les mêmes intérêts. Ils sont “ corne et dent ”.


C’est aussi une REVELATION sur DIEU


- un monothéisme strict - la Révélation d’Arès rejette la Trinité et nie la divinité de Jésus réduit à sa qualité d’homme. Mais certains versets sont obscurs dans la distinction entre Jésus et le Christ comme dans les rapports entre Dieu et Jésus. “ L’homme Jésus n’est pas Dieu, c’est le Christ qui est Dieu ” (Evangile 32/2) ou “ Je l’ai fondu en Moi, j’en ai fait un Dieu, il est devenu Moi ”.


- dans la tradition abrahamique - le frère Michel s’inscrit dans une lignée prophétique qui ne comprend pas seulement les prophètes d’Israël et Jésus mais aussi Mahomet qui les dépasse. Par ordre d’authenticité et de valeur, la Révélation d’Arès, le Coran et la Bible sont des livres saints. La foi des Pèlerins d’Arès, nom des disciples de Michel POTAY, s’alimente à cette triple source.


C’est encore une REVELATION Sur le SALUT de L’HOMME et du MONDE


“ L’homme naît sans âme, mais peut s’en créer une s’il sort des ténèbres religieuses et politiques ”. Par delà sa mort, il vit soit avec son âme dans les hauteurs saintes, soit, sans elle, dans les ténèbres glacées. Rejetant toute doctrine réincarnationiste, il promet la résurrection aux fidèles. C’est par anticipation que Jésus en a bénéficié et elle interviendra pour les autres hommes quand ils auront nettoyé la terre de tout mal car le grand travail de l’homme est de changer le monde. La foi a un impact social. Michel POTAY ne cesse de répéter que le monde doit changer, ce qui suppose une action permanente à la fois personnelle et collective.


C’est enfin une REVELATION réservée aux fils d’Abraham


Le Message d’Arès n’a pas une portée universelle. Il ne concerne que les continents de tradition abrahamique , ceux qui réclament de la Bible et du Coran. Il y aura , quand Dieu voudra, des prophètes spécifiques pour l’Asie et l’Afrique, qui feront vis à vis des grandes religions orientales un travail analogue à celui qu’accomplit Michel POTAY envers les religions du Livre.


Cette révélation est évolutive : le message est à la fois donné (“ l’Evangile donné à Arès ” et “ le Livre ”) mais aussi en devenir (“ l’Evangile israëlien ” les “Piliers de la pénitence ”). Dieu par son prophète revisite les texte déjà livrés comme en témoigne le toilettage du “ Notre Père ”.


LES PRATIQUES


Après avoir dénoncé avec violence les pratiques et l’organisation des groupes religieux existants, Michel POTAY , à son tour, donne aux “ pèlerins d’Arès ” des structures et des rites ...


- le pèlerinage à Arès : Arès, lieu de l’ultime Révélation, devient “ la nouvelle Jérusalem ” et donc lieu privilégié de pèlerinage . Chaque année , dans la mesure du possible , l’adepte est fidèle à ce ressourcement à la “ Maison de la Sainte Parole ” qui est ouverte , trois fois quinze jours en été, aux pèlerins vêtus d’une tunique blanche et les pieds déchaussés après avoir professé que Dieu se révèle à travers la Révélation d’Arès, le Coran et la Bible et adhéré au commandement de l’amour.


- la prière personnelle à Dieu pour changer son coeur afin de changer le monde. Le fidèle est invité à prier trois fois par jour et une fois la nuit, le visage tourné vers Arès et les mains levées vers le ciel, à l’aide de la prière “ Père de l’Univers ”, version revue et corrigée du “ Notre Père ” chrétien.


- cinq rites “ signes d’engagement envers Dieu ” un peu à la manière des sacrements chrétiens sont mis en place progressivement par Michel POTAY et, pour certains requièrent l’initiative et la créativité des “ pèlerins d’Arès ”.


+ le baptême dont certains des rites ont été fixés par le Christ lui-même (Evangile 2à , 3-8) mais qui ressemble davantage à une ablution de type musulman plutôt qu’au baptême chrétien.


+ la mémoire du sacrifice dont le rituel est encore en gestation


+ le septième jour dont “ le choix du jour où il tombera, jour qui peut être mobile incombe au frère Michel quand il le jugera opportun


+ les rites des épousailles et des funérailles ont été précisés et sont pratiqués habituellement.


On observe, au fil des années, un éloignement progressif du contexte chrétien d’origine au bénéfice de l’Islam.


- Prédication : les pèlerins d’Arès annoncent publiquement la bonne nouvelle dans les lieux publics, mais ils ont renoncé au porte à porte qui les faisait confondre avec les Témoins de Jéhovah auxquels ils n’aiment pas être identifiés.


- Participation financière : les fidèles sont invités à verser à la Mission d’Arès cinq pour cent de leurs revenus “ J’établirai pour toi la demi-dîme pour redevance ; celui qui recevra cent valeurs t’en remettra cinq et ce qu’il te versera, c’est à moi qu’il le versera. ”




ORGANISATION ET EXPANSION


Le centre géographique du mouvement est évidemment à Arès en Gironde près d’Arcachon et plus précisément à la “ Maison de la Sainte Parole ”. En France une vingtaine de petits centres relaient l’action du mouvement. Dans l’agglomération lyonnaise quelques dizaines d’arésiens se retrouvent à dates régulières pour échanger, lire et prier. A Lyon, leur permanence est située 8 rue d’Algérie dans le 1er arrondissement.


Le mouvement édite une revue trimestrielle bilingue (français, anglais) “ Le Pèlerin d’Arès ”. Il est déclaré comme association loi 1901 sous le nom de “ L’oeil qui s’ouvre ”.


Michel POTAY qui a renoncé depuis quelques années à son activité lucrative de guérison à distance par correspondance consacre désormais tout son temps à la Mission d’Arès. Il donne des conférences à Paris et dans plusieurs villes de France et de Suisse. Affiches et tracts annoncent “ des prophéties percutantes ” ainsi qu’un “ plan de libération pour bâtir une nouvelle civilisation de bonheur dans l’amour , l’équité, la liberté ”.


EVALUATION


C’est un PROPHETISME que l’on retrouve dans un certain nombre de groupes religieux émergents. Pour eux, à chaque temps correspond un nouveau prophète. Ici, après Moïse, Jésus et Mohamet, vient Michel POTAY. Il a reçu mission de Dieu lui-même : “ Conduis mon peuple sur mes hauteurs saintes ” (Evangile 40/5) ce qui ne supprime pas sa liberté d’action pour épurer les Ecritures “ traduire ” le langage hermétique des théophanies (Le Livre) et préciser les rites. La Révélation d’Arès donne aussi dans l’opposition habituelle entre “ le prophète ” et “ la classe sacerdotale ”. La libération spirituelle de l’homme passe par la remise en cause des structures des clergés et des rites.


C’est aussi un SYNCRETISME dans le contenu du message et dans les pratiques. De larges emprunts sont faits au christianisme dans certains rites d’aspect sacramentel mais aussi à l’Islam soit dans l’affirmation d’un strict monothéisme soit dans le rôle capital du pèlerinage ou la récitation des prières quotidiennes le visage tourné vers la cité sainte.


C’est un mouvement de REVEIL , de REVITALISATION
qui retient un certain nombre d’élément des anciennes religions tout en y ajoutant d’autres composantes jugées mieux adaptées aux nouveaux défis. Ainsi il garde le caractère unique de l’existence humaine contre les tenants de la réincarnation . Ainsi défend-il la valeur intangible du mariage. Mais, en même temps il vise à intégrer le message coranique dans un Occident à forte présence musulmane.




Le nouveau “ Notre Père ”


“ Père de l’Univers, Toi seul est Saint ”
Que règne sur nous Ta Sainteté,
pour que nous fassions Ta Volonté
pour que nous recevions notre nourriture,
pour que nous puissions pardonner et recevoir pardon,
pour que nous résistions aux tentations
et que soit abattu le malin,
pour que règnent à jamais sur nous
Ta Sainteté, Ta Puissance et ta Lumière.


Evangile 12/4


   
   


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Avr - 19:34 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant



La révélation d'Arès est une abominable fiction. La secte d'un fou dangereux dont j'ai malheureusement connu plusieurs victimes.
 


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 09:37 (2015)    Sujet du message: Re: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

Anon a écrit:




  



On en est à la 183e annonce apocalyptique ! Mais ces messages sur la fin du monde peuvent aboutir à des drames comme celui de l'Ordre du temple solaire (NDLR faux suicide de 16 adeptes dont 3 enfants retrouvés brûlés dans le Vercors en 1995). Le département des P.-O. est particulièrement concerné et fait l'objet d'une vigilance particulière" a dévoilé Georges Fenech, président de la Miviludes (mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) hier matin au sortir d'un atelier de travail à la préfecture de Perpignan en présence des services de l'Etat, de la magistrature et des associations. 
Les grands mouvements sectaires "ceux que l'on connaît tous" "sont représentés ou installés dans plusieurs communes du département comme dans le Ht-Vallespir, le Conflent", confirme M. Fenech sans citer de nom avant de rendre un rapport sur le sujet au Premier ministre le 15 juin. "Ils tiennent ici de plus en plus de conférences, de séminaires, stages..." Toutes ces organisations, mais également les groupuscules implantés ça et là, font donc l'objet d'une surveillance accrue dans les P.-O., notamment dans le domaine des acquisitions immobilières quant à d'éventuelles constructions irrégulières. Même "s'il reste difficile de diligenter des enquêtes sur ces dérives", ajoute M. Bonhomme, procureur-adjoint. 

Phénomène exponentiel

"Le phénomène est exponentiel. Il faut une plus grande mobilisation des services de police et de justice et une sensibilisation de l'opinion pour faire attention à certains messages, très écologistes, du bien-être, sur la santé, le retour à la nature, qui peuvent recouvrir une volonté d'extorquer les gens, d'exercer un pouvoir sur eux, sexuel ou autre. Cette rumeur planétaire (2 millions de pages internet consacrées à cette apocalypse 2012) est exploitée par une multitude de mouvements au-delà des groupes sectaires, dans un courant appelé new-age. Il y a des demandes légitimes et il y a des réponses d'escrocs", ajoute le docteur Catherine Picard, présidente de l'UNADFI*. Un certain nombre de maires du département ont ainsi contacté la Miviludes, inquiets de voir s'installer un nombre important de personnes sur leurs communes dans des conditions inhabituelles. "Il ne faut pas tomber dans la psychose mais ne pas sous-estimer ces dérives. Les pouvoirs publics doivent être préparés à ces risques". 

ETAT DES LIEUX DANS LES P.-O

A Perpignan, Argelès...

En janvier 1996, une commission d’enquête parlementaire, présidée par Alain Gest, avait établi une liste de 172 sectes jugées dangereuses en France. Un recensement effectué à partir des critères suivants  : la déstabilisation mentale, le coût financier exorbitant, la rupture avec l’environnement d’origine, les atteintes à l’intégrité physique, l’embrigadement des enfants, le discours antisocial, les troubles à l’ordre public, les démêlés judiciaires, l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels, les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.
Plusieurs seraient installées dans les P-O. et passeraient régulièrement, d’un côté à l’autre de la frontière espagnole. A savoir : à Perpignan Les Pèlerins d’Arès, Charité Espoir Partage, Rose-Croix d’or, le groupe Maguy-Lebrun, Mahikari, L’ordre du Lys et de l’Aigle et, à Argelès, le Jardin de la vie. Sans oublier les mouvements plus connus comme la Scientologie ou les Témoins de Jéhovah, également présents dans diverses communes. Ces derniers appelant actuellement leurs adhérents à se cotiser pour payer une dette fiscale évaluée à 50 M€.
Le mouvement d’Olivier Manitara a organisé la célébration nationale de l’archange de printemps cette année à Argelès et l’école de Ramtha des séminaires dans les Albères et en Espagne. 

 


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 2 Mai - 02:00 (2015)    Sujet du message: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant



 
Chomsky dans l`oeil d`une secte

SAMEDI 13 JANVIER 2001
GENÈVE «United Action» se présente comme une ONG et diffuse un film sur Noam Chomsky mais cette association s`inspire de la «Révélation d`Arès».
Chomsky
récupéré par une secte? L`intellectuel engagé
et linguiste américain n`en serait pas à sa première
déconvenue. Qu`on se remémore le tollé auquel
il dut faire face lorsqu`en 1980 un article écrit de sa
plume en faveur de la liberté d`expression servait de préface
à un ouvrage du révisionniste Faurisson.

Mais pas question de révisionnisme aujourd`hui. Au contraire
l`association United Action qui organise demain une projection
du film Chomsky les médias et les illusions nécessaires1
se fait a priori l`écho de préoccupations tout a
fait honorables.
PARAVENT ASSOCIATIF

En effet c`est à un «Café d`Humanité»
inspiré des très populaires cafés philosophiques
que le public est convié demain soir. Qui plus est à
la Maison des Associations le bastion associatif genevois un lieu
plus connu pour abriter le Groupe pour une Suisse sans Armée
(GSsA) et l`Organisation mondiale contre la torture (OMCT) que
les disciples d`un quelconque gourou.

Or derrière le concept séduisant du Café d`Humanité
- échanger des opinions après diffusion de l`excellent
documentaire sur Chomsky - et derrière United Action on découvre
en fait «les pèlerins d`Arès» aussi
appelé «L`oeil s`ouvre». Un groupe
religieux fondé en 1974 à Arès près de
Bordeaux considéré comme «dangereux» par
le rapport parlementaire français sur les sectes de 1996. Et
contre lequel l`UNADFI l`Union nationale [française]
des associations de défense des familles et de l`individu
recommande «une extrême vigilance» sur la page de
son site Internet consacré à la nébuleuse d`Arès.

Et de fait United Action ne brille pas par sa transparence. Car le
contenu de son tract diffusé dans les rues de Genève
ces derniers jours paraît pour le moins vague tout au plus un
peu exalté («les idéologies sont un échec»
il faut «spiritualiser la lutte» et «créer
une dynamique existentielle pour des projets vraiment démocratiques»).
Et c`est presque par hasard en cliquant sur la page 8 de la section
«présentation» du site Web de United Action3 qu`on
tombe sur les origines du groupe qui reconnaît puiser ses racines
dans «la Révélation d`Arès».

Renseignements pris on apprend que c`est en 1974 que Michel Potay
un ingénieur reconverti en occultiste et psychothérapeute
puis prêtre imaginaire (sans paroisse) rédige l`»Evangile
donné à Arès» après qu`il eût
été le témoin... d`une quarantaine d`apparitions
du Christ. Récusant toutes les fois et tous les dogmes il se
consacre alors à sa propre liturgie et diffuse sa parole par
des conférences et des écrits nombreux qui lui procurent
de substantiels revenus. Selon l`UNADFI l`homme mènerait
grand train alors que ses adeptes très actifs en France seraient
chargés d`activités de prosélytisme jusque
dans les écoles et dans les entreprises. En attendant d`en
savoir plus en Suisse et à Genève sur les buts de United
Action libre à chacun de se faire une idée... à
condition de savoir où il met les pieds.


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 20 Mai - 18:10 (2015)    Sujet du message: PELERINS D'ARES Répondre en citant

Une rencontre fortuite

Je faisais un petit tour dans la rue aujourd'hui, quand, en passant devant un hôpital, deux hommes, la quarantaine, s'approchent vers moi et me demandent : "Pensez-vous que la bonté peut changer le monde ?". Candide, je réponds que pourquoi pas. Je me tate encore entre savoir si ils vont me demander des sous ou alors si ils font parti de quelque mission évangélique. Ils ne ressemblent pas à des sans abris, et me disent rapidement qu'il ne s'agit pas d'une question d'argent. Ils parlent un peu chacun à leur tour, se renvoyant la balle, parlent de la place des rapports humains dans le monde, se plient à mes arguments alors que la seconde d'avant ils émettaient des propos contraires. Bref, ils me brossent dans le sens du poil, et mènent discrètement la discussion vers la spiritualité. Ils se défendent d'appartenir à une quelconque religion, encore moins à une secte. Un lance une perche prudente en disant qu'il est croyant, mais comme je n'y réagis pas, il change vite de sujet. Il fait froid, ça fait un bon quart d'heure qu'on papote, je leur demande donc quel est ce mouvement, à les entendre idyllique et fait de gens de bonne volonté, auquel ils appartiennent. Je cite les témoins de Jéovah, Raël... Ils sourient et s'en défendent. Ils me disent qu'ils sont inclassables, sans hiérarchie, qu'ils forment un mouvement spontané d'hommes et de femmes voulant oeuvrer pour le bien du monde en menant une vie ouverte sur les autres, non mercantile. Ils finissent par lacher le nom de leur organisation : "on nous appelle les pèlerins d'Arès", comme si le nom venait d'ailleurs, de gens extérieurs au mouvement "on nous appelle". Je décide de mettre fin à l'entretien, leur disant que je dois maintenant filer. Presque naturellement, comme si c'était accessoire et qu'il avait complètement oublié qu'il en avait dans sa poche, l'un des deux hommes me tend un petit tract, sur lequel sont inscrites quelques pensées humanistes, et surtout les coordonnées de leur local. En rentrant chez moi, je commence bien entendu par taper dans google "secte arès", et bien entendu, les liens sont sans appel. Le rapport parlementaire sur les mouvements sectaires de 1996 le cite comme une secte de 500 à 2000 adeptes, sous le nom de "l'oeil s'ouvre", qui est une de ses nombreuses dénominations. Voici le lien du site prevensecte sur cette secte : http://www.prevensectes.com/ares1.htm.
En lisant les témoignages, outre les "révélations" farfelues et la parole de Dieu directement transmise au gourou, j'ai trouvé un concept qui fait, même si la secte s'en défend, un peu mercantile : les adeptes doivent verser au gourou ce qu'il appelle la demi dime, qui correspond à 5% des revenus annuels de chacun.
"Tout bien que tu détiens est un soucis qui te retient, gloire à skippy", comme diraient les inconnus.

http://web.archive.org/web/20080211104610/http://zeclarr.hautetfort.com/arc…


 


Revenir en haut
Invité
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 29 Mai - 18:11 (2015)    Sujet du message: Re: forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

Anon a écrit:


  
Chomsky dans l`oeil d`une secte

SAMEDI 13 JANVIER 2001
GENÈVE «United Action» se présente comme une ONG et diffuse un film sur Noam Chomsky mais cette association s`inspire de la «Révélation d`Arès».
Chomsky
récupéré par une secte? L`intellectuel engagé
et linguiste américain n`en serait pas à sa première
déconvenue. Qu`on se remémore le tollé auquel
il dut faire face lorsqu`en 1980 un article écrit de sa
plume en faveur de la liberté d`expression servait de préface
à un ouvrage du révisionniste Faurisson.

Mais pas question de révisionnisme aujourd`hui. Au contraire
l`association United Action qui organise demain une projection
du film Chomsky les médias et les illusions nécessaires1
se fait a priori l`écho de préoccupations tout a
fait honorables.
PARAVENT ASSOCIATIF

En effet c`est à un «Café d`Humanité»
inspiré des très populaires cafés philosophiques
que le public est convié demain soir. Qui plus est à
la Maison des Associations le bastion associatif genevois un lieu
plus connu pour abriter le Groupe pour une Suisse sans Armée
(GSsA) et l`Organisation mondiale contre la torture (OMCT) que
les disciples d`un quelconque gourou.

Or derrière le concept séduisant du Café d`Humanité
- échanger des opinions après diffusion de l`excellent
documentaire sur Chomsky - et derrière United Action on découvre
en fait «les pèlerins d`Arès» aussi
appelé «L`oeil s`ouvre». Un groupe
religieux fondé en 1974 à Arès près de
Bordeaux considéré comme «dangereux» par
le rapport parlementaire français sur les sectes de 1996. Et
contre lequel l`UNADFI l`Union nationale [française]
des associations de défense des familles et de l`individu
recommande «une extrême vigilance» sur la page de
son site Internet consacré à la nébuleuse d`Arès.

Et de fait United Action ne brille pas par sa transparence. Car le
contenu de son tract diffusé dans les rues de Genève
ces derniers jours paraît pour le moins vague tout au plus un
peu exalté («les idéologies sont un échec»
il faut «spiritualiser la lutte» et «créer
une dynamique existentielle pour des projets vraiment démocratiques»).
Et c`est presque par hasard en cliquant sur la page 8 de la section
«présentation» du site Web de United Action3 qu`on
tombe sur les origines du groupe qui reconnaît puiser ses racines
dans «la Révélation d`Arès».

Renseignements pris on apprend que c`est en 1974 que Michel Potay
un ingénieur reconverti en occultiste et psychothérapeute
puis prêtre imaginaire (sans paroisse) rédige l`»Evangile
donné à Arès» après qu`il eût
été le témoin... d`une quarantaine d`apparitions
du Christ. Récusant toutes les fois et tous les dogmes il se
consacre alors à sa propre liturgie et diffuse sa parole par
des conférences et des écrits nombreux qui lui procurent
de substantiels revenus. Selon l`UNADFI l`homme mènerait
grand train alors que ses adeptes très actifs en France seraient
chargés d`activités de prosélytisme jusque
dans les écoles et dans les entreprises. En attendant d`en
savoir plus en Suisse et à Genève sur les buts de United
Action libre à chacun de se faire une idée... à

condition de savoir où il met les pieds.





Plusieurs groupements comme l’Eau Bleue, l’Œil qui s’ouvre, Homme du temps  qui vient, Ouvriers de la Moisson, le Temps qui vient, veulent former un mouvement de renouveau spirituel, une fraternité non structurelle et non dogmatique de croyants libres, devenus à leur tour d’actifs libérateurs spirituels, des pèlerins.
Le prophète du mouvement, Michel potay, habite à Arès, port ostréicole de près de 4000 habitants, sur la rive nord du bassin d’Arcachon, en Gironde, à 47 kilomètres de Bordeaux.
Les Pèlerins d’Arès désirent propager la Révélation d’Arès, l’enseignement de son témoin, le prophète, la bible, le Coran, la signification de la prière, la pensée et toute œuvre spirituelle et sociale qui leur sont propres.


Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Juin - 18:43 (2015)    Sujet du message: Forum moribond emprunté par Anonymous Répondre en citant

Pélerins d'Arès.


Une secte ?
Il figure parmi les 173 sectes présentant des caractères de dangerosité, citées dans le rapport de la commission parlementaire sur les sectes en France[2], dans la catégorie « mouvements sectaires de 500 à 2 000 adeptes » sous le nom de L'œil s'ouvre qui est une de ses nombreuses associations (N. B. : les rapports parlementaires n'ont qu'une valeur consultative[3]). Le rapport considère que le mouvement a pour type dominant 'apocalyptique', et pour type associé 'guérisseur'. En 2005, le rapport de la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) cite l’exemple des pèlerins d’Arès, dans son chapitre consacré à la guérison par la prière et constate que le « mouvement guérisseur d’inspiration religieuse, les Pèlerins d’Arès, semble retrouver un regain d’activité dans la capitale via son siège « l’Eau bleue » où se tiennent des conférences régulières avec distribution de tracts promotionnels. » [4]

[...]

Certains ex-pèlerins d’Arès ainsi que des associations de défense contre les mouvements sectaires, dénoncent un élément de controverse qui porte sur l’ aspect financier de ce mouvement. Ils avancent qu'il est demandé à tous les fidèles de verser à Michel Potay une demi-dîme, soit 5% de leurs revenus, ceci en référence à un passage extrait de l’ Évangile donné à Arès, chapitre 34 versé 6 :



2. http://www.assemblee-nat.fr/rap-enq/r2468.asp
3. cf. Circulaire du ministère de l'Intérieur du 20 décembre 1999 sur la " Lutte contre les agissement répréhensibles des mouvements sectaires " ; Courrier Juridique des Affaires sociales, mai-juin 1998, p. 2.
4. MIVILUDES 2005, p 53.



Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikal



Revenir en haut
Anon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 5 Juin - 19:53 (2015)    Sujet du message: FORUM MORIBOND EMPRUNTE PAR ANONYMOUS Répondre en citant

"L'œil s'ouvre" ou "les pèlerins d'Arès" recouvrent une même entité, c'est-à-dire un groupe religieux fondé en 1974 à Arès, petite commune près de Bordeaux ...
Les Pèlerins d'Arès désirent propager la Révélation d'Arès, l'enseignement de son témoin, le prophète, la bible, le Coran, la signification de la ...

Cette révélation sacralise le lieu où Dieu se manifeste, et fonde le « Pèlerinage d'Arès ». Les « Pèlerins d'Arès » réciteront désormais la prière « Père de ...

La révélation d'Arès ou pèlerins d'Arès. Information sur la révélation d'Arès ou pèlerins d'Arès: Comme l'a reconnu la commission parlementaire, la révélation ..
Les Pélerins d'Arès Modérateur: Aucun Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun, Aller à la page: Poster un nouveau sujet, Convergence Spirituelle .

Centre des pèlerins d'Arès




Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:52 (2017)    Sujet du message: Spiritualité Libre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Convergence Spirituelle Index du Forum -> Convergence Spirituelle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com